Une illustration de Hugo Ferland Dionne

Une illustration de Hugo Ferland Dionne

 

Mai 2010.

 

On est sur son balcon, il fait bon dehors. C’était notre deuxième date.

 

Moi: Bon, on va tu dans ta chambre?

 

Niveau d’érection: 40%

 

Elle: Attend, on fini la bouteille avant.

 

Moi: Ok.

 

Nous: …

 

Niveau d’érection: 10%

 

Moi: Faque, t’aimes tu ça, le cours de Sylvie Prudhomme?

 

Elle: Oui, beaucoup! Ben c’est surtout que ça me permet d’ouvrir mon champ d’expertise en analyse. J’ai l’impression qu’elle aborde le … bla bla bla …

 

Moi: (câlisse)

 

Elle: Et puis c’est surtout son corpus de texte qui me plait, on a eu droit à toute sorte de…. bla bla bla …

 

Je bois les trois quarts de la bouteille.

 

Moi: Bon, on va tu dans ta chambre?

 

Elle: Oui… ok.

 

Niveau d’érection: 50%

 

Fait noir. Je m’appuie sur le bord du lit.

 

Elle s’approche et m’embrasse, juste un peu trop. Mais ça va. Je commence à la déshabiller.

 

Elle: Hey! Tu vas trop vite.

 

Moi: Ok. (câlisse)

 

Je sais, je suis pas super patient, mais j’ai pas mangé, j’ai bu plein de vin rouge pis je suis fucking horny.

 

On se glisse dans son lit. Je lui enlève très doucement ses vêtements en l’embrassant un peu partout. J’enlève ensuite mes vêtements. Beaucoup plus vite cette fois.

 

Elle: Eille, t’es pas circoncis!

 

Moi: Oui. Oui je sais.

 

Je me lève alors qu’elle reste assise sur le lit. Je suis nu. Elle aussi. J’approche mon membre d’elle avec l’espoir que la pipe ne soit pas trop maladroite.

 

Niveau d’érection: 80%

 

Elle fixe mon pénis avec beaucoup d’interrogation dans le visage.

 

Elle: ‘Scuse. Je te ferai pas de fellation.

 

Moi: Euh… ok.

 

Je retourne dans le lit.

 

Niveau d’érection: 50%

 

Moi: As-tu des condoms?

 

J’utilise «capotes» normalement, mais j’ai l’impression qu’elle a un faible vocabulaire sexuel.

 

Elle: Euh je sais pas trop…

 

Moi: C’est beau.

 

Je vais chercher la capote dans mon pantalon. De retour devant elle, elle est étendue sur le lit, les jambes écartées. À ma grande surprise, elle semble bien entretenir sa pilosité génitale.

 

Je met l’armure et m’insère très doucement.

 

Elle: Hum. Ok.

 

Elle semble assez tendue, mais veux désespérément le cacher.

 

Le va et viens ne semble ni lui plaire, ni lui déplaire. Son visage montre plutôt une interrogation. J’y vais d’une question bold.

 

Moi: Je peux te poser une question? Est-ce que c’est ta première fois?

 

Elle: Ah non non.

 

On continue, sans véritable passion, sans véritable intérêt. Mécaniquement, elle pousse parfois des «oui».

 

Elle: Bon, faut que je te dise quelque chose?

 

Moi: Quoi?

 

Elle: C’est ma première fois.

 

Moi: Ok.. (tabarnac)

 

Je prends le temps de regarder autour de moi. Difficile de croire que je n’aie pas eu un doute dès le départ: chambre rose, lit simple, une poupée sur la commode.

 

Elle: Mais on continue là, t’inquiète pas!

 

Niveau d’érection: 20%

 

Elle s’installe sur moi, toujours aussi mécaniquement. Je tente péniblement de me réinsérer.

 

Moi: Désolé… J’ai bu pas mal de vin.

 

Elle: Ah c’est pas grave.

 

Elle débute un mouvement tristement maladroit. Difficile d’expliquer pourquoi cette question m’est passée par la tête…

 

Moi: T’as quel âge déjà?

 

Elle: Vingt… oui… Vingt-trois ans.

 

Niveau d’érection: 10%

 

On a terminé comme on a commencé, c’est-à-dire péniblement. Jamais une éjaculation sur un ventre n’a autant dégoûté quelqu’un, mais j’étais pas allé jusqu’au métro Villa-Maria pour avoir les blue balls.

 

J’ai essuyé mon sperme avec précaution. Elle ne le regardait même pas.

 

Elle a mis sa robe de chambre en ratine jaune, un vêtement représentant très bien tout ce qui venait de se passer.

 

Je me suis rhabillé rapidement, tel le asshole que j’ai été ce soir-là.

 

Dans les escaliers devant chez elle, elle m’embrasse, beaucoup trop.

 

Elle: On aura de la pratique pour la prochaine fois !

 

-Richard Laflèche

photo (1)

1 Comment

  1. beandeardonnedatte
    May 22, 2014

    Un classique qui permet de rigoler en y repensant!

    Reply

Leave a Reply